Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 décembre 2013 6 28 /12 /décembre /2013 11:39

bonne-annee.jpg

guirlande-bonne-annee-2014-7543-1.jpg             SOS - CHIENS - GALGOS

Nous souhaitions pour cette nouvelle année et vous présenter

                                           

                           <3   Nos Voeux 2014  <3

 

Bien entendu la santé et le bonheur de tout ceux que nous aimons grands et petits.

                                                         Mais aussi
Que nous tendions tous à devenir de plus en plus végétariens afin que tout

le peuple de la terre puisse ne plus connaitre la famine, tout en respectant la

vie des êtres vivants (les animaux) et de notre environnement.

Et en plus c'est meilleur pour la santé.

Ci dessous plusieurs styles d'alimentations proposés.

 

Beaucoup peuvent commencer par réduire l'apport de viande (style régime Flexitarisme)

ou un repas par jour sans viande et petit a petit on y vient sans problème

( au moins essayez et montrer l'exemple à vos enfants).

 

En plus votre santé n'en sera que meilleur.

 

Ne  fermez pas vos yeux et ne bouchez pas vos oreilles à la souffrance animale

pour le seul plaisir de vos estomac.
En ces jours de festivités des milliers d'animaux vont périr pour cela.
Et vos assiettes seront garnies de larmes et de sang
Patricia et philippe

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

carte eau

Pour sauver le monde, les hommes doivent-ils devenir végétariens ?

Des scientifiques estiment que l’homme devra radicalement changer ses habitudes alimentaires pour préserver les ressources en eau qui s’amenuisent sous la pression démographique qui ne cesse d’augmenter.

Régime

Publié le 28 août 2012
 
Pour éviter des pénuries, l'humanité devra-t-elle se tourner vers une alimentation quasi végétarienne ?

Pour éviter des pénuries, l'humanité devra-t-elle se tourner vers une alimentation quasi végétarienne ? Crédit Reuters

Que vous le vouliez ou non, vous pourriez bien devenir végétarien prochainement. Régulièrement les experts et les organisations s’alarment du manque à venir de ressources alimentaires dans le monde. Des analystes IRD Dexia Asset Management ont par exemple expliqué dans le rapport « Pénurie alimentaire : tendances, défis et solutions » que d’ici 2050, les besoins alimentaires de la population mondiale estimée à 9 milliards de personnes seront 100% supérieurs à ce que nous produisons actuellement. Et il faudra bien faire quelque chose pour pallier ces demandes de nourritures. Le végétarisme pourrait alors être la solution. C’est en tout cas ce qu’affirment dans un rapport les scientifiques du Stockholm international water institute (SIWI).

Selon eux, la population mondiale devra se tourner vers une alimentation quasi végétarienne d’ici 2050 pour éviter des pénuries que le journal anglais The Guardian qualifie de catastrophiques. Les chercheurs expliquent la pénurie de ressources à venir, et plus particulièrement celle de produits carnés par la raréfaction de l’eau. Par ailleurs, l’eau économisée par ce nouveau régime permettrait bien évidemment de produire plus dans un monde aux climats de plus en plus hostiles aux récoltes.

L’élevage demande une quantité d’eau considérable. « 70% de l’eau mondiale est utilisée par l’agriculture, et cela ne cessera d’augmenter avec les deux milliards d’humains de plus d’ici à 2050 », estiment les scientifiques dans leur rapport, qui préconisent donc que la part d’aliments carnés consommés actuellement par les hommes – d’environ 20% par repas – soient baissée à 5%. Un régime à base d’aliments issus des animaux utilise en effet selon l’étude dix fois plus d’eau qu’un régime végétarien.

Ce n’est pas la première fois que la question est soulevée. Déjà en 2008, John Anthony Allan, professeur au King’s College de Londres, et surtout lauréat du prestigieux Stockholm Water Prize, pressait la population mondiale de se tourner vers le végétarisme en raison de l’énorme gâchis d’eau lié à l’élevage.

Ces  cris d’alarme ont été entendus. Le directeur général de l’organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), Jose Graziano Da Silva, a en effet déclaré lundi à la Semaine internationale de l’eau (World Water Week) à Stockholm qu’ « il ne peut y avoir de sécurité alimentaire sans sécurité de l’eau ».

Les hausses des prix des matières premières agricoles en raison de la sécheresse en Amérique du Nord indiquent bien comme eau et alimentation sont liées. Un troisième élément s’ajoute à l’équation : l’énergie. Les scientifiques rappellent en effet que la demande en énergie, qui peut faire appel aux ressources en eau notamment lorsqu’il s’agit de produire de l’électricité grâce à la force hydraulique, devrait augmenter de 60% d’ici à 2040. L’eau est donc au centre de tous les débats.

Si Anders Jägerskog, éditeur du rapport, assure que « nous aurons besoin d’une nouvelle recette pour nourrir le monde dans le futur », et plutôt une recette végétarienne, d’autres pistes sont évoquées. Limiter le gâchis, mais aussi augmenter le commerce, les échanges entre les pays en surplus alimentaire, et les autres, en déficit sont notamment cités dans le rapport. Sinon, il y a toujours la nourriture artificielle, évoquée par plusieurs scientifiques comme une possibilité de sauver le monde de la pénurie alimentaire.


Read more at http://www.atlantico.fr/decryptage/pour-sauver-monde-hommes-doivent-devenir-vegetariens-463922.html#R2tfDWjtE7SC2MeL.99

Pour sauver le monde, les hommes doivent-ils devenir végétariens ?

Des scientifiques estiment que l’homme devra radicalement changer ses habitudes alimentaires pour préserver les ressources en eau qui s’amenuisent sous la pression démographique qui ne cesse d’augmenter.


Read more at http://www.atlantico.fr/decryptage/pour-sauver-monde-hommes-doivent-devenir-vegetariens-463922.html#exkCvOmF8ti9UMbz.99

Faut-il devenir végétarien ?

Faut-il devenir végétarien ?

Malbouffe, scandales de la vache folle, des lasagnes au cheval ou du poulet à la dioxyne... Sans compter la polémique autour de la consommation excessive de viande rouge, néfaste et pour notre santé et pour l'environnement : il y a de quoi s'interroger sur notre alimentation ! Une étude publiée dans JAMA Internal Medicine le 3 juin dernier a mis en évidence les bienfaits de l'alimentation végétarienne sur la durée de vie. Manger végétarien diminuerait même le risque de contracter certaines maladies. Faut-il pour autant bannir la viande de son régime alimentaire ? Le végétarisme est-il vraiment meilleur pour la santé ? Y-a-t'il des risques ? Zoom sur une pratique de plus en plus à la mode...

 

Végétarien, ou végétalien ?

 

Santé, religion, philosophie, éthique... Les motivations qui conduisent au végétarisme sont diverses.

Concrètement, un végétarien ne consomme aucun produit d'origine animale, à l'exception des œufs et du lait. On parle alors de lacto-ovo-végétarisme. Le lacto-végétarien est celui qui consomme des produits laitiers, mais pas d'oeufs.

Le végétalien, ne consomme ni œuf, ni lait. Son alimentation repose uniquement sur des aliments issus du règne végétal. Il s'expose donc à des carences en fer, en zinc, en calcium, en vitamines B12 et D ainsi qu'en acides gras, s'il ne diversifie pas son alimentation. Ce régime est donc plus difficile à suivre dans la durée.

 

Quid du flexitarisme ?

 

Né aux Etats-Unis, le flexitarisme consiste à pratiquer un végétarisme flexible. Le flexitarien accepte de manger de la viande occasionnellement. En somme, cela revient à consommer de la viande (blanche, de préférence) de manière plus raisonnée (la part de viande ne représente plus que 20 % de l'alimentation), et à manger de manière plus diversifiée. Une tendance alimentaire qui a le vent en poupe !

 

Les avantages du régime végétarien

 

Les végétariens atteignent facilement la recommandation nutritionnelle de 5 fruits et légumes par jour, et font donc le plein de fibres et de vitamines.  

Pauvre en graisses, le régime végétarien évite le mauvais cholestérol et prévient l'apparition des maladies cardiovasculaires. 

 

Comment éviter les carences ?

 

Issues des légumineuses, des céréales et des oléagineux, les protéines végétales (qui devraient représenter 50 % de nos apports en protéines) fournissent des glucides complexes, des fibres, des vitamines... Il est important d'associer dans un même repas céréales et légumineuses, pour apporter à l'organisme les nutriments dont il a besoin et éviter ainsi tout risque de carence.

S'il est diversifié, le régime végétarien peut donc convenir aux femmes enceintes, aux enfants et aux personnes âgées. Le régime végétalien est en revanche à réserver aux adultes en bonne santé.

 

Source thalassa

Pour sauver le monde, les hommes doivent-ils devenir végétariens ?

Des scientifiques estiment que l’homme devra radicalement changer ses habitudes alimentaires pour préserver les ressources en eau qui s’amenuisent sous la pression démographique qui ne cesse d’augmenter.

Régime

Publié le 28 août 2012
 
Pour éviter des pénuries, l'humanité devra-t-elle se tourner vers une alimentation quasi végétarienne ?

Pour éviter des pénuries, l'humanité devra-t-elle se tourner vers une alimentation quasi végétarienne ? Crédit Reuters

Que vous le vouliez ou non, vous pourriez bien devenir végétarien prochainement. Régulièrement les experts et les organisations s’alarment du manque à venir de ressources alimentaires dans le monde. Des analystes IRD Dexia Asset Management ont par exemple expliqué dans le rapport « Pénurie alimentaire : tendances, défis et solutions » que d’ici 2050, les besoins alimentaires de la population mondiale estimée à 9 milliards de personnes seront 100% supérieurs à ce que nous produisons actuellement. Et il faudra bien faire quelque chose pour pallier ces demandes de nourritures. Le végétarisme pourrait alors être la solution. C’est en tout cas ce qu’affirment dans un rapport les scientifiques du Stockholm international water institute (SIWI).

Selon eux, la population mondiale devra se tourner vers une alimentation quasi végétarienne d’ici 2050 pour éviter des pénuries que le journal anglais The Guardian qualifie de catastrophiques. Les chercheurs expliquent la pénurie de ressources à venir, et plus particulièrement celle de produits carnés par la raréfaction de l’eau. Par ailleurs, l’eau économisée par ce nouveau régime permettrait bien évidemment de produire plus dans un monde aux climats de plus en plus hostiles aux récoltes.

L’élevage demande une quantité d’eau considérable. « 70% de l’eau mondiale est utilisée par l’agriculture, et cela ne cessera d’augmenter avec les deux milliards d’humains de plus d’ici à 2050 », estiment les scientifiques dans leur rapport, qui préconisent donc que la part d’aliments carnés consommés actuellement par les hommes – d’environ 20% par repas – soient baissée à 5%. Un régime à base d’aliments issus des animaux utilise en effet selon l’étude dix fois plus d’eau qu’un régime végétarien.

Ce n’est pas la première fois que la question est soulevée. Déjà en 2008, John Anthony Allan, professeur au King’s College de Londres, et surtout lauréat du prestigieux Stockholm Water Prize, pressait la population mondiale de se tourner vers le végétarisme en raison de l’énorme gâchis d’eau lié à l’élevage.

Ces  cris d’alarme ont été entendus. Le directeur général de l’organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), Jose Graziano Da Silva, a en effet déclaré lundi à la Semaine internationale de l’eau (World Water Week) à Stockholm qu’ « il ne peut y avoir de sécurité alimentaire sans sécurité de l’eau ».

Les hausses des prix des matières premières agricoles en raison de la sécheresse en Amérique du Nord indiquent bien comme eau et alimentation sont liées. Un troisième élément s’ajoute à l’équation : l’énergie. Les scientifiques rappellent en effet que la demande en énergie, qui peut faire appel aux ressources en eau notamment lorsqu’il s’agit de produire de l’électricité grâce à la force hydraulique, devrait augmenter de 60% d’ici à 2040. L’eau est donc au centre de tous les débats.

Si Anders Jägerskog, éditeur du rapport, assure que « nous aurons besoin d’une nouvelle recette pour nourrir le monde dans le futur », et plutôt une recette végétarienne, d’autres pistes sont évoquées. Limiter le gâchis, mais aussi augmenter le commerce, les échanges entre les pays en surplus alimentaire, et les autres, en déficit sont notamment cités dans le rapport. Sinon, il y a toujours la nourriture artificielle, évoquée par plusieurs scientifiques comme une possibilité de sauver le monde de la pénurie alimentaire.


Read more at http://www.atlantico.fr/decryptage/pour-sauver-monde-hommes-doivent-devenir-vegetariens-463922.html#zssJalGfCxFqF28c.99

Partager cet article

Repost0
Published by Lady Galga - dans Végan-végétarien...

Association Sos Chiens Galgos

  • : Association animale ma-vie-de-galgo
  • : Blog de l'association :sos chiens galgos il est dedié à la protection et au sauvetage des lévriers galgos Espagnols et de tous les animaux qu'ils soient en France ou a l'étranger.. Découvrez aussi l' actualité des grandes causes animales et écologiques de la planète,
  • Contact

  • Lady Galga
  • Patricia pseudo (Lady Galga).
Présidente de l'association SOS CHIENS GALGOS situé en Normandie 
 SIRET  799 498 480 00018 .Nous avons pour objet, le sauvetage, le placement des animaux en danger,  plus particulièrement les lévriers d'Espagne...
  • Patricia pseudo (Lady Galga). Présidente de l'association SOS CHIENS GALGOS situé en Normandie SIRET 799 498 480 00018 .Nous avons pour objet, le sauvetage, le placement des animaux en danger, plus particulièrement les lévriers d'Espagne...

Don ou Règlement Paypal, CB


Recherche

Clic HelloAsso pour donner

Teaming pour aider

retrouvez nous sur Paperblog

Paperblog

LA BOUTIQUE SOS CHIENS GALGOS

la boutique de l'association lévriers "sos chiens galgos"

 

c'est ça l'espagne!